• Ministère des Affaires étrangères : mise au point sur la mort d’un citoyen tunisien au Maroc

  • Publié le 07 Nov 2019 | Tunisie360.net
  • L’ambassade de Tunisie à Rabat, en coordination avec les autorités marocaines concernées, s’emploie à « accélérer les procédures administratives et judiciaires nécessaire au rapatriement en Tunisie de la dépouille du citoyen tunisien Fakhreddine Dridi » mort au Maroc le 5 novembre, indique le ministère des Affaires étrangères dans une mise au point rendue publique jeudi soir.

    « L’ambassade de Tunisie à Rabat a été informée une semaine après l’admission du citoyen tunisien à l’hôpital Hassani de la ville marocaine de Nador », a précisé le ministère des Affaires étrangères.

    Il a indiqué que le défunt « était venu au Maroc pour travailler et a séjourné illégalement dans une zone située à 700 km de Rabat, la capitale ».

    Selon son personnel médical traitant, ajoute le communiqué, le défunt avait été admis à l’hôpital dans un état inconscient, souffrant d’hypoglycémie.

    Après consultation de son médecin sur la possibilité de le transférer dans un hôpital universitaire de Rabat, il a affirmé qu’il recevait les soins nécessaires et son transfert à un autre hôpital menacerait gravement sa vie, précise-t-on de même source. Le médecin a souligné il était préférable de le garder à l’hôpital Hassani de Nador, dans l’attente d’une amélioration de son état de santé, mais il est mort le 5 novembre 2019, indique le ministère.

  • Newsletter

    Recevez par email toute l’actualité
    Votre Email ne sera jamais communiqué à un tier.