• Coupe du monde des clubs Doha 2019 : l’Espérance termine sur une bonne note

  • Publié le 17 Dec 2019 | Tunisie360.net
  • L’Espérance Sportive de Tunis s’est bien rattrapée de son faux pas samedi dernier devant Al Hilal d’Arabie (0-1) en quarts de finale de la coupe du monde des clubs, en étrillant Al Sadd du Qatar (6-2), mardi après-midi en match de classement pour la cinquième place au stade International Khalifa à Doha terminant ainsi sur une bonne note.

    Le mot d’ordre de l’entraîneur Mouine Chaabani à ses protégés était cet après-midi « la victoire avec la manière » et les sang et or ont répondu présent.

    Si la première action du match était en faveur des Qataris, les Tunisiens se sont bien rattrapés en menant par deux buts après moins d’un quart d’heure. Le libyen Hamdou EL Houni a ouvert le score dès la 6e minute avant que l’international tunisien Anis Badri n’accentue la marque 7 minutes après.

    A la 24e minute, Abdelkarim Hassan, arrête la frappe d’Anis Badri de la main et l’arbitre siffle un penalty et un carton rouge. Le buteur tunisien alourdit la marque.

    A la 32e minute l’algérien Baghdad Bounedjah inscrit à son tour un penalty, son 3e but de la compétition, et redonne un peu d’espoir aux qataris. Mais cet espoir est vite douché lorsque Hamdou Elhouni marque son 2e but du match (42′).

    A la mi-temps, l’Espérance de Tunis mène de trois buts et prend une sérieuse option sur la cinquième place.

    Malgré l’infériorité numérique, Al Sadd revient des vestiaires avec un surplus de motivation et ne manque pas de le prouver en marquant dès la 49e minute grâce à un penalty transformé par Hassan Al Haydos suite à une faute de Abdelkader Bedrane dans la surface de réparation.

    A la 73 minute et sur une passe décisive de Lyes Cheti, Elhouni parachève son récital en marquant un triplé ce qui lui vaut d’être désigné l’homme du match. Sameh Derbali bien servi par Abdelraouf Benguit enfonce le clou à la 87e.

    L’Espérance de Tunis l’emporte 6-2 et se classe cinquième de la Coupe du Monde des Clubs, Qatar 2019 comme lors de l’édition 2018 où elle l’avait emporté sur les mexicains Chivas Guadalajara aux tirs au but (6-5)

    A noter que cette rencontre a offert un festival offensif à ses spectateurs avec 8 buts inscrits.

    C’est seulement la seconde fois qu’un match de la Coupe du Monde des Clubs s’avère aussi prolifique après le 3-5 entre Gamba Osaka et Manchester United en 2008.

  • Newsletter

    Recevez par email toute l’actualité
    Votre Email ne sera jamais communiqué à un tier.